Comment assurer son bien en tant que propriétaire non occupant ?

L’assurance fait partie intégrante de la vie quotidienne. Tout doit être assuré : la maison, la voiture, la santé, etc. Les accidents sont aléatoires d’où la nécessité de prévoir une assurance. Ceci a été mis en place pour limiter les dépenses lors d’une maladie ou d’un incident survenu dans votre vie. Cependant, une seule assurance ne peut pas recouvrir tout. Il existe autant de sortes d’assurances que de cas où vous en aurez besoin. L’assurance propriétaire non occupant est une des assurances sur l’habitation. Voici un guide pour assurer son bien autant que PNO.

Qu’est-ce qu’une assurance propriétaire non occupant ou PNO ?

L’assurance propriétaire non occupant s’applique lorsque votre maison de location est vacante. Cela est souvent dû au départ de votre locataire. Vous pouvez aussi être à la recherche de nouveaux occupants pour votre nouvelle maison par exemple. Entre temps, l’habitation est libre, mais toujours exposée à des risques. C’est là que l’assurance entre en jeu. L’assurance PNO est une forme de vide juridique pour le propriétaire. Elle n’est pas forcément obligatoire, mais complémentaire. Elle s’applique au logement de location, au local de commercial et aux annexes de bien telles que le garage et la cage. Elle est différente de l’assurance multirisque habitation. En effet, celle-ci concerne les locaux qui vous appartiennent et où vous habitez également. Par ailleurs, renseignez vous ici si vous voulez en savoir davantage.

Quelles garanties et quelles limites ?

L’assurance propriétaire non occupant couvre ceux que la multirisque ne peut pas. C’est le cas des habitations inoccupées, un locataire pas assuré, un sinistre pas causé par l’utilisateur. Ce dernier rassemble plusieurs situations comme le défaut de construction, les intempéries, le vol, le vandalisme, etc. Pour les erreurs provoquées par les locataires, il s’agit de loyers impayés, d’incendie, des activités hors contrat de location, etc. Par contre, si le sinistre démarre dans les parties communes ou dans un logement voisin, l’assurance devient caduque. Il faut bien vérifier la source de vos problèmes aux risques de ne pas être remboursé.

Comment obtenir une assurance PNO ?

Tout d’abord, vous devez comparer les assurances afin d’avoir une bonne assurance propriétaire non occupant. Il existe des sites qui offrent ce service et vous aident dans votre décision. Toutefois avant de choisir et de signer un contrat d’assurance, il faut connaître les garanties. Découvrez leur plafond, les conditions d’exercices, les franchises ainsi que la durée. Ceci vous permettra de savoir si vous pouvez compter ou non sur votre assurance dans les circonstances à venir.

Assurance habitation : en quoi consiste l’assurance loyer impayé ?
Comment être indemnisé après une inondation ?